Internet connaîtra t’il la crise?

Les pronostics vont bon train sur la capacité d'internet à résister à la crise qui se profile, comme le montre ce récent article ou celui ci ou encore celui ci.

Sauf catastrophe, mon point de vue est que le digital devrait bien réagir à cette situation. Les raisons en sont les suivantes:
– les leviers performances type affiliation ou liens sponsorisés ont un mode d'achat et/ou un mode d'optimisation qui permet aux annonceurs de contrôler assez précisément leurs ROI, sont donc rassurants dans ce type de contexte et devraient faire partie des bénéficiaires des arbitrages qu'annonceurs et agences feront dans ce contexte

– Les liens sponsorisés, outre le point précédent, devraient éventuellement bénéficier d'une conjoncture où les consommateurs accroîtront probablement leurs recherches pour débusquer la meilleure offre.
Les liens sponsorisés encore ont aussi comme énorme atout de faire profiter d'un ciblage très précis d'un public captif qui est en phase avec le besoin des annonceurs de se recentrer sur un coeur de cible dans ce type de situation

– Le display est le levier potentiellement le plus menacé. Malgré tout on peut penser que ce levier aussi sauvera les meubles face à la crise. Tout d'abord parce que lui aussi bénéficie du tracking des conversions qui est donc rassurant pour les annonceurs. Ensuite parce que les solutions de ciblage comportemental se développent à grand pas dans la plupart des régies et permettent donc d'apporter des solutions de plus en plus précises sur ce levier aussi. Ensuite encore parce qu'une croyance (plutôt souvent fondée) se développe sur l'idée que le display alimente les performances du search (croyance entretenue par Microsoft et son étude engagement mapping)

– Un aspect plus irrationnel va aussi jouer selon moi: la dimension "tendance" du web. Un consensus existe aujourd'hui sur le caractère incontournable et la nécessité de monter en puissance sur ce média. Annonceurs et agences auront donc probablement peur d'apparaître comme réactionnaires, dépassés à ne pas continuer à monter en puissance sur les leviers digitaux.
Et c'est tant mieux, parce que c'est vraiment un média incroyable.

3 réflexions au sujet de « Internet connaîtra t’il la crise? »

  1. je pense de mon point de vue que internet va s en sortir mieux que les autres médias, mais il y aura de la casse quand même et ces casses vont être largement commentées comme étant le reflet d’une économie « fragile » par les autres medias en 1er lieu la TV..
    après oui l’affiliation et les liens sponsorisés vont mieux s en sortir et pour ce qui est du display il s en sortira si les régies savent se servir du comportemental..

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s