Les déboires d’Indiana Jones face au 2.0

Pour soutenir le lancement du nouveau Indiana Jones, Paramount a monté une opération sur Facebook avec création d'une page dédiée, promotion de cette page via un plan display sur le site et quelques autres opérations virales. Le trafic sur la page et le nombre d'amis recrutés ont rapidement été très élevés.

Jusque là rien de bien extraordinaire. Là où cette opération vaut la peine d'être relayée est que, conformément aux règles du 2.0, le distributeur a intégré sur la page dédiée une aire où les internautes peuvent s'exprimer. Et ce que tous les annonceurs et agences craignent quand ils envisagent de se lancer dans le 2.0 s'est produit: le film étant visiblement décevant, les critiques se sont multipliées dans l'aire concernée, desservant donc bien sûr le succès du film. 

Comme le fait remarquer l'article de ClickZ dont est issue cette information, Paramount n'avait pas d'autre solution que d'intégrer cette espace d'échanges. S'ils ne l'avaient pas fait les internautes l'auraient critiqué et auraient de toutes façon d'autres espaces d'expression pour critiquer le film.
Cet incident montre une fois de plus que le web 2.0 crée une grande transparence qui rend le produit un élément plus que jamais central du mix marketing. 

http://www.clickz.com/showPage.html?page=3629616

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s