Le débat Gladwell/Watts bat son plein

Steve Rubel dans son remarquable blog Micro Persuasion nous confirme que la thèse de Duncan Watts fait grand bruit aux Etats Unis. Ducan Watts pour rappel a remis en cause le rôle des leaders d’opinions dans le succès de la diffusion d’un produit ou service (thèse que Malcolm Gladwell a notamment développée dans son best seller The Tipping point).

Steve Rubel prend le parti de Duncan Watts. Il justifie son point en citant deux études. La première, de Pollara, nous dit que les personnes engagées dans les réseaux sociaux ont beaucoup plus confiance en les  membres de leur réseau qu’en les bloggers les plus populaires. La seconde, produite par Edelman, aboutit aux mêmes types de conclusions.

Je pense qu’il faut relativiser les résultats de ces études et mon point est que les leaders d’opinions n’existent pas dans l’absolu mais par rapport à des catégories de produits ou services qui correspondent aux domaines dans lesquels ils sont référents. Il est probablement pertinent de les utiliser mais à bon escient en tenant compte des domaines où ils sont reconnus.

Je pense aussi que l’opinion de ses pairs est plus que jamais clé à l’heure du web 2.0.

Les premiers aident à faire connaître un produit, les seconds à le faire adopter. Les premiers relèvent de la communication, les seconds supposent un produit/service différenciant et adapté aux attentes des consommateurs (ce que Seth Godin appelle la "purple cow").

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s