Les leaders d’opinions servent ils à quelque chose?

C’est la question que pose un article de Fast Company que j’ai découvert grâce au blog de Laurent Florès.

L’article reprend les thèses intéressantes de Duncan Watts sur le sujet. Duncan Watts va à l’encontre des idées marketing reçues en disant que les leaders d’opinions ne sont pas par eux mêmes les vecteurs de succès d’un produit ou service. Peu importe qui les relaie, ceux ci réussissent ou non à percer en fonction de leur adaptation à un contexte particulier.

Ce que je trouve intéressant dans la thèse de Duncan Watts est qu’il met en exergue la modestie du rôle que nous autres spécialistes de la communication avons dans le succès d’un produit ou d’un service. Si celui ci n’est pas de bonne qualité et surtout adapté aux attentes d’un marché, toute communication est vouée à l’échec.

Cette modestie de notre rôle pose donc la question de l’évolution de notre positionnement pour retrouver un rôle plus stratégique vis à vis de nos clients annonceurs.
Dans cette perspective, je me dis que nous possédons un actif stratégique que nous exploitons probablement pas suffisamment: celui de la connaissance des consommateurs et de leurs aspirations que nous pourrions utiliser au delà de nos stratégies de com et de moyens de communications pour aider les annonceurs à développer de nouveaux concepts de produits et services.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s