La CIA a l’oeil sur Second Life

c’est ce que raconte le très sérieux Nicholas Carr dans cet article.

L’auteur y révèle que les autorités américaines soupçonnent des activités d’espionnage, de blanchiment d’argent et de préparation d’actes terroristes sur le réseau virtuel. Le fait que les utilisateurs du sites se présentent sous un avatar et que rien n y serait tracké facilite bien sûr l’anonymat nécessaire à ce type d’agissements.

L’une des causes de la faible audience de Second Life étant selon moi lié au fait qu’il ne s’y passe rien, voilà enfin une raison d’y retourner.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s