Le ciblage comportemental, nouvel eldorado de l’epub?

Le ciblage comportemental existe depuis plusieurs années mais le lancement en France par Yahoo d’un produit qu’il lui est dédié pourrait le consacrer sur notre marché.

Le principe du ciblage comportemental est très simple: il consiste à délivrer des publicités aux internautes en fonction des thématiques qu’ils ont consommées sur le web. Une campagne pour la dernière Twingo pourrait ainsi par exemple n’être délivrée qu’à des individus ayant consommé des contenus relatifs aux voitures de cette catégorie.

Le fait que Yahoo commercialise ce type d’outil est une très bonne chose. Cela va permettre de légitimer cette approche sur notre marché et cela va probablement contribuer à sa généralisation puisqu’on peut supposer que les autres acteurs majeurs du web emboîteront le pas à Yahoo et proposeront le même type de produit.

Par sa capacité à concentrer sa campagne pub sur un public essentielement captif, le ciblage comportemental est un des avantages concurrentiels forts du web par rapport aux medias traditionnels (avec la traçabilité des campagnes et la capacité d’interaction).
Il va permettre de généraliser la notion de « base de données de nos intentions ». Cette expression imagée et très juste est celle utilisée par John Battelle pour définir les moteurs de recherche (et notamment Google).
Grâce notamment à l’outil développé par Yahoo, ce que permettent les moteurs de recherches va être répliqué sur l’epub, permettant ainsi de reproduire la précision des liens sponsorisés avec un message bien plus élaboré et attractif.

Beaucoup de monde devrait sortir gagnant de cette innovation:
– les groupes de communications et leur annonceurs qui y trouveront un moyen à coup sûr de générer un meilleur ROI sur leurs campagnes
– les consommateurs, qui seront davantage exposés à des messages publicitaires pertinents pour eux
– les régies publicitaires qui pourront vendre plus chers des contacts plus qualifiés.

En réalité, on peut supposer que toutes les régies ne seront pas avantagées par ce nouveau format de communication. Toutes n’ont pas en effet à leur disposition la technologie permettant de proposer cette approche. Et en voyant son intérêt, on peut comprendre que des acteurs comme Google, Microsoft, Yahoo ou Axel Springer aient acquis à prix (plus ou moins) fort des sociétés disposant parmi leurs actifs d’adserver qui vont permettre de renforcer la fiabilité de l’approche ciblage comportemental.

Après les approches de type adwords et adsense, ces acteurs seront en mesure d’offrir aux annonceurs et éditeurs partenaires une approche de type « adbehavior » qui devrait renforcer leur poids sur leur secteur.

2 réflexions au sujet de « Le ciblage comportemental, nouvel eldorado de l’epub? »

  1. Il existe aujourd’hui (outre Yahoo) de nombreuses régies « performance » (Adconion, Ad.com, Blue Lithium)disposant d’ores et déjà de cette technologie de ciblage comportemental.
    Quand on voit leur taux de croissance outre manche ou aux US, il semblerait que le ciblage comportemental ait de beaux jours devant lui.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s